2 février 2017 Le petit courselle

Le Petit Courselle fête la chandeleur !

image3

C’est la chandeleur et qui dit chandeleur dit crêpes.
Je regarde le grand bol posé sur la table de la cuisine, rempli de la pâte lisse que ma mère vient de faire. Elle dit qu’il faut la laisser reposer quelques heures, j’ai juste envie de les goûter tout de suite.
Quelques zestes d’Orange flottent, la louche est posée dedans, immobile…
Et puis c’est enfin l’heure de goûter la pâte, de voir ce qu’il manque, un peu de sel, un zeste de citron, de la vanille, du Grand-Marnier. On se bat pour déguster la première.
Après quelques commentaires ma mère réajuste la pâte: elle est parfaite, pas trop liquide, juste ce qu’il faut.
Le beurre crépite au fond de la poêle, la louche déverse l’objet de ma gourmandise, elle fait tourner pour étaler la pâte et en 2 minutes la crêpe est posée là devant mes yeux qui s’illuminent de bonheur.
Un peu de sucre fera l’affaire, je la roule rapidement, je me délecte et puis je la dévore, le sucre qui fond dégouline sur mes petits doigts… Humm, c’est bon. Je jubile, j’attends la prochaine.
Ma grand mère dit qu’il faut les cuisiner avec une pièce dans la main pour ne pas manquer d’argent, ou bien faire un vœu en les faisant sauter dans la poêle. Mon vœu est déjà fait, j’aimerais que ce soit la chandeleur tous les jours…